Accueil du site > julie > Soins intimes > Hygiène intime > Déséquilibre de la flore vaginale

Soins intimes

Déséquilibre de la flore vaginale

Dans certains cas de figure et à des moments précis de la vie d’une femme, telle la grossesse, les risques de déséquilibre de la flore vaginale sont plus importants.

D’une manière générale, les causes les plus fréquentes de déséquilibre de la flore vaginale sont les suivantes :

  • un déséquilibre hormonal (ménopause  , menstruations, prise de la pilule, diabète) ;
  • une toilette intime excessive (fréquence de lavage trop importante, douches vaginales…) ;
  • la prise de médicaments, antibiotiques en particulier.
    Il faut également savoir que le stress et le tabac contribuent à diminuer l’immunité vaginale locale.

A noter que le pH est plus acide en fin de cycle (règles) et pendant la grossesse, et moins acide en période ovulatoire.

Lorsque le nombre de bonnes bactéries diminue, les mauvaises bactéries prennent le dessus et sont à l’origine des troubles pathologiques.
Des symptômes tels que des écoulements, des odeurs, de la douleur, des brûlures et des démangeaisons indiquent que les mauvaises bactéries dominent.
Une flore vaginale saine protège l’organisme contre l’infection.

Habitudes quotidiennes et conseils pour garder le vagin en bonne santé

Ne jamais oublier que le vagin “s’auto-nettoie “. Donc, la première règle en matière d’hygiène intime est : ni trop, ni trop peu.

1/ Maintenez une bonne hygiène locale et des mains.
2/ Portez des sous-vêtements en coton que l’on peut laver à chaud et qui laisse la peau respirer.
3/ Après être allée aux toilettes, essuyez d’avant en arrière.
4/ Soignez le séchage après la douche ou le bain.
5/ Retirez votre de maillot mouillé après la piscine pour éviter les macérations.
6/ Si vous portez des tampons ou des protège-slips, changez les fréquemment.
7/ Changez les tampons après avoir uriné pour empêcher l’urine “ de voyager “ jusque dans le vagin.
8/ Évitez les douches vaginales. Les douches vaginales éliminent les bonnes bactéries sans les remplacer.
9/ N’utilisez pas de produits d’hygiène féminine tels que les poudres ou les sprays déodorants.
10/ Limitez le port de pantalons moulants, ou les collants trop serrés, ils frottent et provoquent une irritation qui peut contribuer à des infections.
11/ Ayez une alimentation saine qui contient très peu d’aliments transformés et de sucre. Ces aliments modifient le pH du vagin.

Nos produits destinés à la flore vaginale
BactiGyn®, gélules vaginales dosées à 2*10*(9) UFC/gélule.
Pour plus d’information, consultez la fiche produit ici.

MycoRess®, gélules vaginales dosées à 2*10*(9) UFC/gélule.
Pour plus d’information, consultez la fiche produit ici.

1 FAO/WHO, author. Expert Consultation Report. 2001. 2 Falagas ME and al. Int J Antimicrob Chemother 2006 Aug ; 58 (2) : 266-72.


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 27 mars 2013